Choisissez votre pays ou région


South Africa

EN

Canada

FR EN

México

ES EN

United States

EN

Australia

EN

China / 中国

ZH EN

India

EN

South Korea / 대한민국

KO EN

Malaysia

EN

Singapore

EN

Taiwan

ZH EN

Thailand

EN

Česká Republika

CS EN

Danmark

DA EN

Deutschland

DE EN

France

FR EN

España

ES EN

Ireland

EN

Österreich

DE EN

Polska

PL EN

Schweiz / Suisse / Svizzera

DE FR IT EN

Sweden

EN

Global

EN

50 000 euros d'économie potentielle grâce à deux nouvelles vis

Le client et ses exigences

Notre client danois est l'un des principaux fabricants internationaux du secteur du chauffage et du refroidissement avec plus de 25 000 employés.

Bossard a aidé ce fabricant à développer une vanne destinée à un conteneur de marchandises qui régule la température intérieure. Le client a demandé aux ingénieurs de Bossard de fabriquer deux nouvelles vis capables de remplir leur mission de manière fiable tout en résistant à des températures pouvant atteindre - 65 °C. En outre, ces vis devaient être particulièrement résistantes à la corrosion, permettre un montage automatique et être vissées avec un couple très élevé. Leur allongement de rupture devait correspondre à au moins 0,3 fois le diamètre de la vis.

La solution

Les ingénieurs de Bossard ont développé des vis parfaitement adaptées (tête de géométrie similaire à ISO 14580, M6x12 et M10x22) en acier inoxydable. Voici leurs caractéristiques :        

Matériau : les exigences du client final étaient que les vis résistent au moins pendant 600 heures à un essai au brouillard salin. Afin d'atteindre la résistance à la corrosion souhaitée, les ingénieurs de Bossard ont proposé un acier inoxydable de qualité A2-70. L'acier A4-70 aurait certes permis une résistance à la corrosion plus élevée, mais il se fragilise à basses températures, en faisant ainsi une option inappropriée. L'acier A2-70 permettait de répondre à la fois aux exigences en matière de résistance à la corrosion et aux températures, tout en garantissant une excellente résistance générale. L'allongement de rupture correspondait à 0,4 fois le diamètre de la vis. Une valeur donc supérieure à celle demandée par le client. Les faibles frais liés au matériau étaient un avantage non négligeable.

Montage automatique : les vis défectueuses montées de manière automatique risquaient de bloquer la production, et de provoquer d'importants frais d'immobilisation. Il fallait donc s'assurer que le nombre d'exemplaires défectueux soit très limité. Bossard a garanti au client un nombre maximal de 500 pièces défectueuses sur un million de vis (0,5 ‰) pour le modèle M6x12. Cette promesse a permis une fabrication fiable.

Couple : lors du montage, la vis M6 est vissée avec un couple de 13 Nm et la vis M10 avec un couple de 39 Nm. Afin de garantir le couple vissé, les ingénieurs de Bossard ont développé un design de tête alternatif. Des vis standardisées auraient été endommagées par une telle force.

Avantages pour le client

Avec ces deux nouvelles vis, le client a pu économiser trois autres types de vis. En outre, les éléments de fixation nouvellement développés ont également pu être utilisés pour les anciennes vannes. Les économies d'échelle atteintes ont permis d'économiser sur la gestion des pièces C un total de près de 50 000 euros par an.

Nous utilisons des cookies pour améliorer la convivialité de notre site Internet. En poursuivant votre navigation sur le site et/ou en cliquant sur "OK", vous exprimez votre consentement. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans nos dispositions pour la protection des données.